Retour

BIGNON LEBRAY sur le LBO secondaire visant le groupe ANAVEO sponsorisé par BRIDGEPOINT Développement et PALUEL-MARMONT (capital transmission – LBO)

    • Partager :

Deux ans après un tour de « cap-dév » avec CM-CIC Investissement et ACG Management, Anaveo change de structure actionnariale. Le concepteur-installateur de solutions de sécurité enregistre le retrait des deux financiers, mais aussi de son fondateur, Paul Suchard.

L’occasion pour lui de faire une place à trois fonds : Bridgepoint Development Capital (lead), Paluel-Martmont Capital et bpifrance. Participent aussi à ce LBO deux managers déjà actionnaires, ainsi que d’autres cadres. Créé en 1995 et totalisant 50M€ de revenus, Anaveo propose des solutions de vidéo-surveillance ainsi qu’une offre anti-intrusion et de contrôle d’accès.

S’il revendique une forte présence auprès de la grande distribution, il a entamé une diversification vers d’autres entreprises. Un mouvement qui devrait s’approfondir sous la houlette de ses nouveaux actionnaires, qui n’excluent pas d’épauler Anaveo dans ce build-up.

« Il existe un certain nombre de petites structures concurrentes qui n’ont pas forcément les moyens de suivre les développements technologiques sur le marché de la surveillance », explique Olivier Nemsguern, chez BDC. Anaveo poursuivra sa conquête de la Chine où il s’est lancé en 2011.

Le Président du groupe Anaveo était accompagné par Edouard WAELS, associé (département M&A – Private Equity)