Opérations

15/09/2020

Bignon Lebray accompagne le Crédit Mutuel Arkéa dans la série C de la fintech Yomoni

Edouard Waels, Avocat associé et Fanny Esnée, Avocate, ont conseillé le Crédit Mutuel Arkéa dans le cadre de la levée de fonds de 8,7 millions d’euros de Yomoni.

Fondée en 2015, la start-up parisienne qui dispose de l’agrément AMF a développé un algorithme permettant de recommander des placements personnalisés pour chaque client en se basant sur leurs revenus pour évaluer leur capacité d’épargne et leur tolérance au risque. Elle propose aux particuliers plusieurs produits fiscaux, à savoir le PEA, l’assurance-vie ainsi que les comptes-titres.

Depuis huit mois, elle a enregistré une croissance de 40%, atteignant ainsi un nombre de 21 000 mandats signés revendiqués en août dernier, soit plus de 250 M€ d’encours. Yomoni, salariant 25 personnes, étoffera son catalogue d’enveloppe fiscale en proposant prochainement une offre de Plan Épargne Retraite. La jeune pousse planche sur le recrutement de conseillers ainsi que de data-scientist

Ce troisième tour de table a été bouclé auprès de ses investisseurs historiques, Crédit Mutuel Arkea et Weber Investissements, ainsi que du management de la startup qui profite de l’opération pour se renforcer au capital.

Le groupe Crédit Mutuel Arkéa développe depuis plus de dix ans une stratégie originale pour réinventer la banque et l’assurance. En collaborant avec un écosystème de fintechs et d’insurtechs, Crédit Mutuel Arkéa est devenu un acteur incontournable de l’économie numérique.